Démarche artistique

IMG_239111
Dans mon atelier, septembre 2018. Crédit photo : Semia Pehlivan

L’art a toujours été une révélation. Lorsque j’ai commencé mes études pour devenir enseignante d’arts plastiques, ma première intention était de partager ce savoir et les sensations que l’art nous transmet.

Quelque part, je n’osais pas montrer mes créations, trop intime selon moi. L’art est l’expression de soi la plus profonde. Mon travail est le cheminement de ma construction en tant que personne. Je m’interroge sur l’harmonie, la couleur, la forme ; les choses les plus élémentaires.

En parallèle à mes peintures, j’exploite d’autres techniques telles que le collage, l’assemblage et l’aquarelle dans une même perspective de création. J’y approfondis l’analyse d’une image et des détails qui la constituent. Est-ce qu’une forme retirée de son contexte a-t-elle toujours la même valeur plastique ? J’y vois une caricature de la vie. La forme et la couleur peuvent raconter autant d’histoires que nous en avons tous.

A l’image d’un être qui souhaite atteindre son paroxysme, mes œuvres quant à elles, souhaitent atteindre leurs limites ainsi que les miennes. C’est là qu’intervient la notion « d’harmonie » qui, selon moi, représente la finalité d’une œuvre. On en revient ainsi à l’une des questions qui traversent l’esprit de chaque artiste « quand est-ce qu’une œuvre est-elle réellement finie ? ».

À ce jour, je pense qu’elles ne le seront jamais puisqu’elles ne sont qu’une projection mentale qui, elle, est infinie. Ainsi, c’est une partie de moi que je partage.